Accueil Jeanclaudevandamme.fr
Liens Partenaires
Chasse à l`homme (1993)
Retour à la fiche du film Chasse à l`homme
Vos préférences
9 commentaires
Question à propos du dvd
Matteo
Ce film est excellent, bon script, bonne réalisation, beaux combats mais j'ai une question: j'ai le dvd mais il y a deux fois le doublage original sur le francais, la premiere fois lorsque pendant la scène finale Van Damme caché parle au méchant qui tire en l'air et la deuxieme fois lorsque à la fin du film il sauve son oncle ce dernier parle en version original, est ce normal? Est ce un défaut du disque ou de l'édition?
un Grand classic de van damme
Oualid
Pour Moi c un chef doeuvre de Van damme , les scenes d'action sont impeccable , une choze ma un peu deçu c kil mank de scene de combat Plus realiste , le combat final contre lance enriksen alias fouchon ds le film est trop facile
Van Damme te lse savoir-faire de Hong Kong
Laurent Lagache
Van Damme est celui qui a permis à John Woo de pénétrer le marché américain (les américains avaient vu A Toute épreuve) et rien que pour cela, chapeau monsieur Van Damme. Ce film reprend les thèmes du cinéaste de Hong-Kong mais Jean-Claude Van Damme diffère de Chow-Yun Fat dans son jeu, ce qui ne l'empêche pas d'être aussi convaincant que ce dernier. De plus, il y a sa première apparition (pour sauver Nancy Butler) qui est restée dans les mémoires. Recherche par thèmes
question
mankiman
esce ke van damme se fé doublé dans cé salto (dans chasse a l'homme et dans les autre films) répondé svp
Director's Cut de 116 mins
Phenix
Le Director's Cut est la version qui aurait dû sortir en salles. C'est la seule pensée qui me vient à l'esprit après visionnage de ce "missile" cinématographique. Impossible de décrire tout ce qui est ajouté/modifié dans le DC mais il faut retenir que le film, dans sa version cinéma, a été charcuté, haché, édulcoré de toute sa violence et sa noirceur, et d'un sacré paquet de scènes. Cela saute aux yeux quand on voit la scène d'ouverture, bluffante, d'une violence inouie, et beaucoup plus longue dans sa version Director's Cut. Ce sont carrément des scènes d'action qui ont coupées au montage ! Autant je n'aime pas le montage cinéma, autant j'ai adoré la vraie version de John Woo, parce que justement, c'est un vrai film de John Woo et non un simple "Van Damme". Même la façon dont meurt Fouchon ( le méchant ), à la fin du film, est différente ( pas de combat au corps à corps ). C'est une honte d'avoir massacré un film pareil. Hard Target est le film US de John Woo le plus proche de ce qu'il faisait à Hong-Kong, n'étant pas encore rentré dans le moule hollywoodien. Un film ultraviolent, d'une durée de 1h56 ( Van Damme arrive dans la vieille usine à 1h35 de film tandis que la version ciné en est au générique de fin au même moment !!! ), très sombre, exposant la misère et le désespoir au grand jour, prenant le temps de mettre en place son histoire avant d'asséner au spectateur un véritable déluge de feu. La version cinéma n'est que le pâle reflet "tout public" de l'oeuvre de John Woo. Une honte !
charcuté au montage
26hxc-andy
bonjour, Lors du tournage vandamme completement défoncé a la coke en a fait voir des vertes et des pas mures a john woo, ne cessant de l'interompre et de critiquer ses choix...pas bien. Cela a fortement énervé Woo dont les méthodes de tournages faisaient peur aux studios hollywoodiens tres frileux (woo travaillait sans storyboard...) Raimi et son compere robert tappert (autrement dit deux des trois hommes a l'origine de evil dead) ont été dépéchés sur le tournage afin de surveiller woo et le brider (sans jeux de mots)ce qui surprenant de la part de tels cinéastes. Je possédait étant jeune une vhs ntsc du film non coupé qui durait 2h05...merci de me contacter si vous savez ou je peut me la procurer (elchucho@hotmail.fr)
la version integrale?
R. MaX
ou trouve on la version integrale du film? A ce qui parait, y a une scene d'amour entre Van Damme et Yancy Butler.
Et le detail qui tue : sa coupe de cheveux...
Byblo
Tout est dans le titre ;)
Un sommet
the shalao
Peut-être le meilleur film de Van Damme en ce qui concerne les scènes d'action (et le look western de JCVD), même si l'action met du temps à vraiment démarrer. Cela dit, John Woo n'a pas la finesse de Ringo Lam pour le scénario ou les personnages.
   Critique
Titre original : Hard Target
Origines : Etats-Unis, 1993
Durée : 1h37
Sortie France : 17 Novembre 1993
Sortie Etats-Unis : 20 Août 1993
Budget : $15,000,000
Salaire : $3,000,000
Box-Office France : 680,614 entrées
Box-Office Etats-Unis : $32,534,954
Synopsis
Pousser à l’extrême l’excitation du chasseur. C’est ce que cette organisation d’anciens mercenaires propose comme ultime divertissement en organisant des chasses à l’homme. Plus la traque est difficile, plus le prix est élevé ! Le gibier, cette fois-ci, vaut un million de dollars : il s’agit de Chance Boudreaux, ancien soldat spécialisé dans le combat à mains nues et le maniement des armes.
Critique
La tête pleine de rêves américains glanés dans les comédies musicales de son enfance, John Woo débarque aux Etats-Unis et y découvre une réalité tout autre: pauvreté, racisme, inégalités… Qu'est devenu le rêve américain? Comment transposer dans ce nouveau pays la figure du héros mythique qu'il a glorifiée tout au long de ses films à Hong Kong? La satire, faisant de Jean-Claude Van Damme le symbole de l'échec de l'Amérique, est d'une férocité douloureuse pour l'acteur. Au-delà de son contenu original, Chasse à l'homme présente une quantité de scènes proprement hallucinantes, notamment au niveau du montage (constance chez le cinéaste). Une véritable réussite, qui amorce cependant le déclin de l'image de la star.
Anecdotes
Comme Timecop, le film est produit par Sam Raimi, qui a réalisé récemment les trois Spider-Man. Il s'agit en outre du premier film américain de John Woo, réalisateur par la suite de Volte-Face ou Windtalkers.

Le premier montage, disponible sur la toile, faisait quarante-cinq minutes de plus, mais la star a imposé ses choix et contraint le cinéaste à revoir sa copie, l'obligeant à couper un paquet de scènes.
Le coup qui tue : Le coup de pied retourné dans une bagarre de rue, impeccablement monté sous divers angles par un Woo en pleine possession de ses moyens.
La réplique qui tue : "La prochaine fois que je passe, je me coupe un steak".
La note des lecteurs (14 votants) :
Votre note :
Copyright © 2005-2012 jeanclaudevandamme.fr | Tous droits réservés | Contactez-moi