Accueil Jeanclaudevandamme.fr
Liens Partenaires
Vos préférences
   Critique
Portraits > Dolph Lundgren
Pays d'origine : Suède
Sexe : masculin
Métier : acteur, ...
Géant d'1 m 98, Lundgren est une énigme dans le paysage de la série B américaine : sa carrière actuelle est à des lieux de ce que laissait présager des premiers films retentissants ! Diplômé de chimie ( il a une maîtrise dans ce domaine obtenue à l'université de Sydney), il a également suivi en 1983 les cours du MIT de Boston, une des meilleurs écoles d'ingénieur au monde. Il est également ceinture noire deuxième dan de Karaté Kyukoshin (une forme de Karaté au contact, très dure, crée par maître Mas Oyama : le très beau Fighter in the Wind de Yun-ho Yang -2004- retrace les origines de ce style).
Initialement mannequin, Dolph Lundgren débute sa carrière cinématographique en interprétant le bad-guy dans Dangereusement Votre (1985), où il partage la vedette avec sa compagne d'alors, Grace Jones (il faisait partie du personnel de sécurité d'un de ses concerts quand elle l'a remarqué !). Ils vécurent quatre ans ensemble. Remarqué pour son charisme, sa plastique irréprochable et son imposante silhouette, Lundgren n'a aucun mal à obtenir le rôle de l'adversaire de Rocky dans le quatrième épisode de la saga imaginée par Stallone (1985), parmi 5000 autres prétendants au rôle. Il y incarne le géant Ivan Drago, un boxeur russe impitoyable, véritable machine à tuer. Une des scènes clé du film montraient d'ailleurs sur une musique de Survivor (très classe à l'époque, ne riez pas !) Rocky s'entraînant grâce à des moyens naturels (je porte des rondins pour me faire du muscle), tandis que son adversaire use d'un matériel à la pointe de la technologie pour accroître sa puissance de frappe. En pleine époque reaganienne (président des Etats-Unis de 1981 à 1989), ce film stigmatisa la peur d'un affrontement Bloc Est/ ouest. Le combat sur le ring sera rude pour les deux parties, Rocky s'en sortira de justesse, mais certainement pas les producteurs du film : pour un budget d'une trentaine de millions de dollars, Rocky IV en rapporte plus de 300 dans le monde entier ; la carrière de Lundgren est lancée.

En 1987, Dolph interprète Musclor dans un film mettant en scène…une ligne de jouets !! Les fameux Maîtres de l'univers (dont John Woo a préparé un remake pendant un temps). Le film est quelque peu débile, mais les effets spéciaux sont crédibles, et Dolph y apparaît monstrueusement imposant. La même année, Lundgren tourne et met en vente une K7 d'exercices (Maximum Potential Workout) basée sur sa propre expérience, son propre régime alimentaire. C'est un carton. En 1989, il enchaîne deux films : Red Scorpion (une honnête série B de Joseph Zito, à qui l'on doit à l'époque Portés Disparus et Invasion USA, deux films mettant en scène Chuck Norris et ayant cartonné au BO) et surtout Le Punisher. Ce dernier est l'une des rares réalisations du génial monteur Mark Goldblatt. Ce dernier a travaillé sur Hurlements (Joe Dante, 1981), Terminator (James Cameron, 1984), Commando (Mark Lester,1985), Rambo II (James Cameron, 1985) et Jumping Jack Flash (Penny Marshall, 1986) : excusez du peu ! Budgété à 10 millions de dollars, le film est l'adaptation de la BD éponyme ultra violente décrivant la vengeance du flic Frank Castle après l'assassinat de sa famille par la mafia. Maigre succès au BO, mais les fans de la B.D. sont ravis ! Les aptitudes martiales de Lundgren sont bien mises à contribution, le film est violent à souhait. Sur ses temps de pause, Dolph Lundgren écrit lui-même les lignes de dialogue où son personnage s'adresse à Dieu lors de longs monologues hallucinées ! Encore aujourd'hui, ce film en remontre pour sa noirceur nihiliste à la version sortie récemment avec Thomas Jane et John Travolta et réalisée par Jonathan Hensleigh (2004).
Filmographie sélective de Dolph Lundgren

2012 : Expendables 2 (The) (Acteur)
2012 : Universal Soldier : Le jour du jugement (Acteur)
2009 : Universal Soldier 3 : Regeneration (Acteur)
1992 : Universal Soldier (Acteur)
0000 : Streetfighter 2 (Acteur)
Copyright © 2005-2012 jeanclaudevandamme.fr | Tous droits réservés | Contactez-moi