Accueil Jeanclaudevandamme.fr
Liens Partenaires
Vos préférences
Photos
Site officiel
   Critique
Portraits > Peter MacDonald
Pays d'origine : Angleterre
Sexe : masculin
Métier : réalisateur, ...
Peter MacDonald avait pour rêve de devenir assistant réalisateur sur un film de Bob Fosse. Au lieu de ça, il a réalisé Rambo 3. Réalisateur de seconde équipe doué, Peter MacDonald voit sa carrière de metteur en scène intrinsèquement liée au muscle et à l’action. Qui plus est, ses films sont pour la plupart des déceptions au box-office. Dommage, car son parcours est ponctué de noms prestigieux.
Attention, la liste fait mal : assistant ou directeur de la photographie sur Batman, Cry Freedom, Legend, Rambo 2, Electric Dreams, Ragtime, Excalibur, Superman 1 et 2, Le Retour de la Panthère Rose, Zardoz, Cabaret, 2001: L'odyssée de l'espace… Pas de doute, Peter MacDonald a été à bonne école. Les plus grands noms figurent sur sa liste. Comment se fait-il qu’il ait à ce point loupé son passage à la mise en scène, lui qui a par ailleurs été réalisateur de la seconde équipe sur les Harry Potter, Tango & Cash, ou Cavale sans issue ?

Peter MacDonald n’a pas eu de chance. Réalisateur de la seconde équipe, il se voit obligé, après moins de deux minutes de réflexion, d’accepter le poste de metteur en scène sur Rambo 3. Plannings surchargés, metteur en scène initial viré par la production, des dizaines de semaines de retard sur le tournage, MacDonald hérite d’un cadeau empoisonné. Il fait ce qu’il peut, hésite même à défendre son film, se voit attribué une quantité de Razzies (les Oscars de la honte), et une partie de l’échec du film lui est attribué. Reconnaissons que si le film a des qualités, ce n’est certainement pas grâce à lui.

A ce niveau de budget, un demi succès doit être considéré comme un échec. Avec moins de 200 millions au box-office (contre 300 pour le précédent épisode), Rambo 3 fait rire Hollywood. MacDonald peine à retrouver un projet… Il s’atèle à la comédie black Mo’Money, mais là aussi le succès est moyen. Il tente le film pour enfants, mais se vautre avec L’Histoire sans fin 3. Le problème de MacDonald, c’est qu’il est sans doute un très bon photographe, mais qu’il manque cruellement de personnalité. Ses films sont très bien photographiés (voir Légionnaire), mais sans beaucoup de vie.

Depuis, MacDonald se consacre à la production et au poste de réalisateur de seconde équipe.
Filmographie sélective de Peter MacDonald

1998 : Légionnaire (Réalisateur)
Copyright © 2005-2012 jeanclaudevandamme.fr | Tous droits réservés | Contactez-moi